Session Juifs-Chrétiens « Découvrir le Judaïsme… »

du 9 au 12 juillet 2021 à Nantes

Du 9 au 12 juillet 2021, aura lieu à Nantes une “rencontre d’exception” entre juifs et chrétiens.

Le Service diocésain des relations avec le Judaïsme (SDRJ) du diocèse de Nantes en étroite relation avec le groupe nantais d’Amitié judéo-chrétienne de France (AJC-F) propose aux chrétiens de découvrir la richesse spirituelle inépuisable de la Tradition juive “vivante” ; et ce faisant, leur permettre de retrouver une dimension insoupçonnée de la foi.

Rencontre ouverte aux 15-35 ans et bien plus (tous publics, connaisseurs ou pas du Judaïsme)
Le SDRJ, initiateur de cet événement, veut faire de cette rencontre un temps privilégié de réflexion, d’émotion, de spiritualité et de fraternité entre juifs et chrétiens, “sans fusion ni confusion”.

A l’instar des premières rencontres de Melleray (2010), Rennes (2012) et Angers (2014) et par la suite, de Paray-le-Monial en 2016 et 2018.

Photos : Session de Melleray – Juillet 2010

Le programme

Programme prévisionnel et affiche

Le programme prévisionnel
L'affiche

Qui anime ?

Des jeunes et moins jeunes, anciens élèves du collège-lycée Le Loquidy ayant l’expérience du dialogue entre juifs et chrétiens, assistés d’amis du groupe Bible&Blabla.

Photos : Sessions de Paray-Le-Monial 2016 et 2018

Podcast du 25 mai 2021

Le 25 mai dernier dans l’émission Vie Fraternelle et Solidaire de Radio Fidélité, Isabelle Nagard recevait Nathalie, responsable du SDRJ, et trois jeunes animateurs de la Session : Aude-Marie, Sarah et Sandra.

Session Juifs-Chrétiens de cet été

par Nathalie, Aude-Marie, Sarah et Sandra

Quels seront les temps forts ?

Participation à un shabbat complet du vendredi soir au samedi soir, comprenant offices religieux, bénédictions, repas casher, ateliers-découverte, rencontres joyeuses…

Remise du Prix de l’Amitié judéo-chrétienne de France au rabbin Philippe Haddad, spécialiste d’une lecture juive des écrits évangéliques, suivie d’une soirée festive animée par des membres de la communauté juive de Nantes (Centre culturel André Neher) ;

Participation à une journée dédiée à la lutte contre l’antijudaïsme religieux et l’antisémitisme : ateliers de réflexion et cérémonie commémorative en l’honneur des victimes de la Shoa et des crimes antisémites et racistes.

⇒ Voir la Déclaration des évêques contre l’antisémitisme et l’antijudaïsme du 1er février 2021.

Cette expérience intense d’un “vivre ensemble” durant quatre jours, permettra de découvrir la vie juive dans tous ses aspects ;

Quelles activités me seront proposées ?

Propositions adaptées à chacun : présentation de livres (plus de 500 ouvrages consultables et/ou en vente), participation à la cérémonie commémorative du Vel d’Hiv, cours spécialisés pour les plus expérimentés sur « les pharisiens », « chabbat et dimanche », « culture yiddish », « les sépharades »… rencontres multiples, témoignages, temps d’écoute et d’échanges.

Diversité d’ateliers : calligraphie, henné, mandala, humour juif, chants, initiation à l’hébreu biblique ou moderne, “Judaïsme pour les nuls“, danses d’Israël…

Une exposition crée par Josiane Sberro intitulée “A la recherche du Judaïsme“, composée de 50 panneaux sur l’histoire, la pensée, la tradition et la vie juive sera permanente et commentée tout au long de la session.

Une deuxième exposition prêtée par la LICRA de Nantes sur « L’antisémitisme du Moyen Age à nos jours » pourra également être commentée le dernier jour de la session, lundi 12 juillet, consacré à la lutte contre l’antisémitisme et l’antijudaïsme.

Suis-je le bon public ?

Si tu es chrétien, juif ou non juif animé d’un esprit fraternel d’ouverture, engagé ou non dans la relation judéo-chrétienne, alors tu es vraiment le bienvenu que tu sois jeune (+ de 15 ans) ou moins jeune (+ de 35 ans) !

Où aura lieu la session ?

Les quatre jours se dérouleront au lycée Le Loquidy dans d’excellentes conditions d’accueil, de confort et de sécurité. De vastes espaces de rencontre permettront une distanciation sanitaire raisonnable pour un groupe pouvant atteindre les 300 personnes : amphithéâtre de 300 places, gymnase de 800 m², réfectoires de plus de 400 places, nombreuses grandes salles de classes, esplanade en plein air, parc clôturé…

Le strict respect des consignes sanitaires en vigueur sera appliqué.

Côté pratique

Inscription obligatoire (HelloAsso)

Pour toute information complémentaire, contacter le sdrj@catholique-nantes.cef.fr

 

Et pour les repas ?

Tous les repas seront casher. Monsieur le rabbin Ariel Bendavid, rabbin de Nantes, assurera le contrôle de la casherout pour l’ensemble des repas préparés et servis sur place

Les repas seront pris sur place. Un service de restauration est prévu pour les repas de midi et du soir, ainsi qu’une cafeteria.

La réservation des repas, de même que l’inscription, doivent se faire par internet :

Les réservations sont en ligne (HelloAsso)

Les participants jeunes « lycéens et étudiants » se présentant pour une participation à la journée sont invités à prendre un ou deux repas sur site.

  • Coût du « repas jeune » ordinaire : 10€
  • Coût du repas de shabbat casher : 10€ – vendredi soir et/ou samedi midi – réservation obligatoire (HelloAsso)

Les participants « adultes » se présentant pour une participation à la journée sont invités à prendre les deux repas sur site.

  • Coût du « repas adulte » ordinaire : 15€
  • Coût du repas de shabbat casher : 25€ – vendredi soir et/ou samedi midiréservation obligatoire (HelloAsso)

Le coût global de la session (200€) comprend les sept repas (repas de shabbat compris).

Et pour le logement ?

Chaque participant est tenu de se loger par ses propres moyens. Voir liste ci-jointe d’une sélection d’hôtels.

Hôtel Adresse Téléphone
Les Trois Marchands * 26 rue Armand Brossard, 44000 Nantes 02 40 47 62 00
Appart’City Nantes Viarme 3 rue Frédureau, 44000 Nantes 02 40 47 57 47
Amiral 26 bis Rue Scribe, 44000 Nantes 02 40 73 56 69
La Perouse 3 Allée Duquesne, 44000 Nantes 02 40 89 75 00
IBIS Nantes Centre gare sud 3 Allée Baco, 44000 Nantes 02 40 20 21 20
IBIS STYLES Centre place royale 3 Rue du Couëdic, 44000 Nantes 02 40 35 74 50
Appart’City Confort Nantes Centre 4 Rue des Petites Ecuries, 44000 Nantes 02 28 08 10 20

(*) L’hôtel des Trois Marchands, 26 rue Armand Brossard à Nantes est en accès direct à partir du lycée du Loquidy – 10 mn en Tram. Se signaler en tant que participant à la session Judaïsme.

Les personnes motorisées souhaitant être hébergées hors de Nantes peuvent se loger dans les communes proches du Loquidy (Orvault, Carquefou, La Chapelle-sur-Erdre …)

Les jeunes auront la possibilité de camper sur place dans le parc de l’établissement (sanitaires sur place) – prévoir matériel de campement).

Pour cela, l‘inscription en ligne est indispensable.

 

Comment j’accède au site ?

Le lycée du Loquidy se situe 73 bd Michelet à Nantes (quartier des facultés du Petit Port, au Nord de Nantes).

L’établissement est accessible par le tram, ligne 2, arrêt “Michelet – Sciences” ou par le Bus ligne 23  ou par véhicule (grand parking fermé sur place).

Depuis la gare SNCF, le lycée du Loquidy est joignable par le tram : sortie “gare Nord”. Prendre le tram ligne 1 direction “François Mitterand” :  arrêt et changement à “Commerce”. Prendre la ligne 2 direction “Orvault-Grand Val” et arrêt à “Michelet – Sciences” (Temps de trajet 35 mn).

 

Focus

Les offices de shabbat seront conduits par Monsieur le rabbin Ariel Bendavid, rabbin consistorial régional de Bretagne et Pays de Loire, rabbin de la communauté juive de Nantes.

Les trois repas de shabbat seront casher et préparés sur place sous son contrôle : menus, commandes, cashérisation des équipements de cuisine… M. le Rabbin désignera une ou plusieurs personnes pour l’assister dans cette tâche.

Durant le shabbat, les participants seront invités à ne pas utiliser leur téléphone portable ni à prendre de photos, afin de respecter les prescriptions bibliques de ce temps particulier.

Les ateliers de découverte du Judaïsme seront animés par des membres des communautés juives de Nantes et d’autres régions, ainsi que par des chrétiens connaissant la vie juive ou expérimenté dans le dialogue entre juifs et chrétiens.

Le samedi soir, il sera proposé aux participants de se rendre à pieds ou en transport en commun à la synagogue de Nantes, impasse Copernic,  où une visite commentée est prévue. Cette soirée sera conclue sur place, vers 23h00, par l’office de clôture du shabbat.

Le dimanche sera consacré au lien spirituel entre juifs et chrétiens, prenant en compte les avancées théologiques et exégétiques réalisées depuis la Déclaration Nostra Aetate du Concile Vatican II.

Le matin, dix questions seront posées par les jeunes, à Mgr Pierre d’Ornellas archevêque de Rennes et à Jean-François Bensahel président de la communauté juive de la rue Copernic à Paris (ULIF), sur les raisons du rapprochement entre juifs et chrétiens.

L’après-midi, après quelques ateliers, le Prix de l’AJC de France sera remis à partir de 16h au rabbin Philippe Haddad, grand acteur du dialogue.

La journée se terminera par une soirée festive autour du lauréat, alternant témoignages de témoins du dialogue, sketchs humoristiques, chants, musiques et danses.

 

.La journée du lundi sera consacrée à la question de l’antisémitisme et de l’antijudaïsme religieux, répondant à l’appel des Évêques de France du 1er février 2021 à lutter contre ce fléau.

Lire la Déclaration des évêques contre l’antisémitisme et l’antijudaïsme

Une cérémonie commémorative sera organisée sur place en l’honneur des victimes de la Shoa et de l’antisémitisme contemporain.

  • La lecture des noms des déportés de la région nantaise sera effectuée par les plus jeunes.
  • Une exposition sur l’antisémitisme du Moyen Age à nos jours fera l’objet de visites guidées sur place.
  • Des psaumes seront récités ensemble par des prêtres et rabbins, en français en en hébreu.

Magda Hollander-Lafon qui avait 16 ans à Auschwitz sera présente et délivrera aux jeunes son message de Vie contenu dans son dernier livre : « Demain au creux de nos mains » (Ed.  Bayard).

Les sessions « Découvrir le Judaïsme, les chrétiens à l’écoute… » ont été initiées en 2010, par le Service diocésain des relations avec le Judaïsme de Nantes.

La première rencontre a été organisée à l’abbaye ND de Melleray, en relation avec la Communauté juive de Nantes et les groupes d’Amitié judéo-chrétienne de Nantes, Angers et Rennes.

Ces cinq jours ont été introduits par Mgr Jean-Paul James, évêque de Nantes avec le soutien et la participation de Mgr Pierre d’Ornellas, archevêque de Rennes. Depuis 2010, d’autres rencontres de ce type ont été réalisées à Rennes, Angers, Paray-le-Monial et prochainement à Hautecombe…

Repères dans l’histoire du dialogue juif-chrétien

1946 : (août) les 18 propositions de Jules Isaac, tirées de son livre Jésus et Israël

1947 : (août) Conférence internationale juifs-chrétiens de Seelisberg et ses « 10 points »

1948 : (mai) Création de l’amitié Judéo-Chrétienne AJC (devenue Amitié Judéo-Chrétienne de France AJCF en 1965)

1960 : (juin) Jules Isaac rencontre au Vatican le pape Jean XXIII, et lui remet un dossier sur les racines chrétiennes de l’antisémitisme et les manières d’y remédier par un enseignement nouveau.

1965 : (28 octobre) Concile Vatican II. Déclaration Nostra Aetate n.4 sur les relations de l’Eglise avec les religions non chrétiennes sur « la religion juive » (Paul VI)

1973 : (16avril) Document de la Conférence épiscopale française sur L’attitude des chrétiens à l’égard du judaïsme – un texte qui demeure une référence…

1974 : (décembre) Orientations et suggestions romaines pour l’application de la déclaration conciliaire Nostra Aetate n.4

1980 : (17 novembre) Visite de Jean-Paul II à la Communauté juive de Mayence (Allemagne), « L’alliance entre Dieu et le peuple juif qui n’a jamais été révoquée ». « Qui rencontre le Christ, rencontre le judaïsme ».

1985 : (mai) Document de la Commission pour les relations religieuses avec le judaïsme (Vatican) présentant des Notes pour une présentation correcte des juifs et du judaïsme dans la prédication et la catéchèse de l’Eglise catholique « Le peuple de Dieu, de l’Ancienne et de la Nouvelle Alliance… »

1986 : (13 avril 1986). Visite de Jean-Paul II à la synagogue de Rome : « Vous êtes nos frères préférés et dans un certain sens… nos frères aînés » Première visite d’un pape dans une synagogue.

1992 : (11octobre) Catéchisme de l’Eglise catholique – CEC 63 ; 528 ; 574 à 594 ; 839 ; 840

1993 : (30 décembre) Accord fondamental de la reconnaissance de l’Etat d’Israël par le Saint Siège

1997 : (30 septembre) Déclaration de repentance des évêques de France à Drancy

1998 : (16 mars) « Nous nous souvenons : une réflexion sur la Shoah » texte de la Commission romaine pour les relations avec le judaïsme

1999 : (6 novembre) Jean-Paul II se rend au ghetto de Varsovie

2000 : Jubilé de l’an 2000, Jean-Paul II en Israël du 20 au 26/03/2000. Discours au mémorial Yad Vashem et dépôt de la demande de pardon dans les interstices du Mur Occidental.

2000 : (10 septembre) Dabru Emet, déclaration sur les chrétiens et le christianisme signée par 170 intellectuels juifs américains.

2001 : « Le peuple juif et ses Saintes Ecritures dans la Bible chrétienne » document de la Commission biblique pontificale – préface du cardinal Joseph Ratzinger

2002 : (février) Concorde de Leuenberg. Texte « Eglise et Israël » signé par les Eglises de la Réforme

2003 : Première rencontre d’évêques et de cardinaux à New-York avec les milieux orthodoxes juifs (ces rencontres continuent chaque année depuis)

2005 : (avril-mai) Décès de Jean-Paul II et élection de Benoît XVI

2005 : (19 août) Benoît XVI à la synagogue de Cologne lors des JMJ- la nécessité de l’approfondissement théologique…

2010 : (17 janvier) Benoît XVI à la synagogue de Rome –éthique commune des Dix Paroles…

2011 : (22septembre) Benoît XVI à la Communauté juive de Berlin « … rendre toujours plus compte de notre affinité intérieure avec le Judaïsme »

2013 : (28 février) Renoncement de Benoît XVI ; (13mars) Election du pape François (cardinal Jorge Mario Bergoglio)

2014 : (26 mai) En voyage en Israël, le pape François se recueille sur la tombe de Théodor Herzl, un des pères fondateurs du sionisme.

2015 : (28 octobre) Le pape François reçoit une délégation du Congrès Juif mondial à l’occasion du 50ème anniversaire de Nostra Aetate n.4 « …attaquer les juifs est de l’antisémitisme, mais une attaque systématique de l’Etat d’Israël est aussi de l’antisémitisme. Il peut y avoir des désaccords politiques entre gouvernements et sur des questions politiques, mais l’Etat d’Israël a parfaitement le droit d’exister dans la sécurité et la prospérité ».

2015 : (23novembre) Déclaration pour « Le Jubilé de la fraternité à venir. Une nouvelle vision juive des relations judéo-chrétiennes » signée par des représentants des différents courants du judaïsme français.

2015 : (3 décembre) Déclaration de nombreux rabbins orthodoxes d’Israël, des Etats-Unis, d’Europe « Faire la volonté de Notre Père des cieux. Vers un partenariat entre juifs et chrétiens »

2015 : (10 décembre) Une réflexion théologique sur les rapports entre catholiques et juifs de la Commission romaine pour les relations religieuses avec le judaïsme : « Les dons de Dieu sont irrévocables » (Rm 11,29).

2016 : (10 février) Déclaration de la Conférence des Rabbins européens « Entre Jérusalem et Rome. Le partage de l’universel et le respect du particulier. Réflexions sur le cinquantième anniversaire de Nostra Ætate »

2016 : (29 juillet) Le pape François se rend dans les camps d’Auschwitz-Birkenau.

2019 : (30 septembre) Lettre apostolique « Aperuit Illit » de François sur l’institution du 3ème dimanche du temps ordinaire consacré à la Parole de Dieu en lien avec la communauté juive.

2020 : (20 janvier) Déclaration du pape François s’élevant contre « les recrudescences barbares de l’antisémitisme ».

2021 : (1er février) Déclaration du président de la CEF sur la lutte contre l’antisémitisme et l’antijudaïsme

Le Concile [Vatican II] rappelle le lien qui relie spirituellement le Peuple du Nouveau Testament avec la lignée d’Abraham… L’Eglise ne peut oublier qu’elle a reçu la Révélation de l’AT par ce Peuple avec lequel Dieu, dans sa miséricorde indicible, a daigné conclure l’antique Alliance et qu’elle se nourrit de la racine de l’olivier franc sur lequel ont été greffés les rameaux de l’olivier sauvage que sont les gentils (Rom 11, 17-24). Le Concile veut encourager et recommander entre juifs et chrétiens la connaissance et l’estime mutuelles qui naîtront surtout d’études bibliques et théologiques, ainsi que d’un dialogue fraternel.

Extraits de la Déclaration conciliaire Nostra Aetate § n°4, 28 octobre 1965

 

La Commission du Saint-Siège pour les relations avec le Judaïsme « Les dons et l’appel de Dieu sont irrévocables » incite les catholiques « à mieux comprendre l’enseignement de Jésus – Thora vivante, et de ses disciples en l’inscrivant dans l’horizon juif et dans la tradition vivante d’Israël »

chap.2, § 14 du texte du 4 décembre 2015.

 

Nos deux communautés sont liées au niveau même de leur identité… Quiconque rencontre Jésus-Christ, rencontre le Judaïsme.

Saint Jean-Paul II, à la synagogue de Mayence 1980

 

« La religion juive ne nous est pas extrinsèque, mais en un certain sens elle est intrinsèque à notre religion… Nous avons donc à son égard des rapports que nous n’avons avec aucune autre religion »

Saint Jean-Paul II à la synagogue de Rome 14/04/1986

 

Le pape François visite la Synagogue de Rome

Le fondement de notre dialogue [entre chrétiens et juifs] s’est développé avec une nouvelle vigueur. Ce fondement est théologique, il n’est pas simplement l’expression de notre désir de respect et d’estime mutuels… Afin que nos efforts ne restent pas vains, il est important que nous nous appliquions à transmettre aux jeunes générations l’héritage de notre connaissance réciproque, de notre estime mutuelle et de notre amitié…

Discours du pape François à Rome, le 13 février 2014 au Vatican

 

« En pleine continuité avec le pape Jean-Paul II ce nouvel entrelacs d’Israël et de l’Eglise, dans le respect réciproque pour l’être de l’autre et sa mission particulière, doit être essentiel pour ma proclamation de la foi chrétienne ».

Benoît XVI – 2010 « Lumière du monde » Ed. Bayard

 

« A la lumière des textes récents de l’Eglise romaine, et à l’aide des travaux des théologiens, un changement profond d’attitude s’impose : il faut prendre conscience que l’identité chrétienne est une identité reçue d’autrui, et cet Autre est Israël, qui s’est connu lui-même comme se recevant de Dieu.

L’Eglise n’a pas supplanté le peuple élu qui demeure à jamais sa sève vitale; elle a été accueillie dans son élection. Comment cette vérité a-t-elle pu s’obscurcir dans l’esprit de tant de chrétiens ? L’Eglise doit résister à la tentation de maîtriser à elle toute seule la vérité de Dieu, comme si la synagogue n’avait plus rien à lui enseigner. Le peuple de Dieu inclut deux traditions, juive et chrétienne.

Théologiquement, il ne suffit pas de “coexister” pacifiquement, il faut exister nouvellement à partir des deux qui nous constituent. L’Eglise doit reconnaître, même unilatéralement, sa dépendance de la synagogue : il ne s’agit pas seulement de “dialogue”, ni même de “rencontre”, mais d’une relation d’amour qui nous constitue. Si le chrétien cesse de regarder le juif comme un “chrétien en puissance”, s’il sait qu’en sa racine il est lui-même juif, alors la “question d’Israël” pourra peu à peu s’éclairer.»

Xavier-Léon Dufour ; Lecture de l’Evangile selon St Jean, tome 1, pp. 399, Seuil 1987

Parcours Jeunes

Le flyer (recto)
Le flyer (verso)

Pour les jeunes lycéens et étudiants, l’accès aux quatre journées est libre et non payant (les mineurs doivent être accompagnés).

En revanche, il leur est demandé de prendre au moins un repas par jour sur place (10€) et de s’inscrire individuellement sur le site HelloAsso

Des activités spécifiques leur seront proposées chaque jour :

  • Expositions commentées sur les fêtes juives ;
  • Enseignement « Judaïsme pour les nuls » ;
  • Atelier d’art juif : “henné, mandala, calligraphie…” ;
  • Initiation à l’hébreu moderne ou biblique ;
  • Participation au chabbat avec repas casher ;
  • Lecture des noms des enfants déportés (1942-43);
  • Echanges avec Magda Hollander, ancienne déportée d’Auschwitz ;
  • Soirée festive autour de témoignages ;
  • Danses et chants d’Israël.

Appel à services

Les jeunes qui accepteraient par petits groupes d’offrir un service d’environ 3 ou 4 heures par jour au cours de la session, seront accueillis gratuitement repas compris, avec possibilité de camper sur place. Les activités proposées s’adapteront aux horaires de service afin de leur  permettre d’assister à tous les moments forts de la rencontre, notamment le lundi avec Magda.

Ces services sont de plusieurs natures : service des tables, déco des salles, manutention des tables et chaises, accueil des participants, rangement et service d’ordre (stationnement des voitures, organisation des ateliers, surveillances des expositions, livres, équipements…)

Contact : sdrj@catholique-nantes.cef.fr

Prix de l’AJCF

Le Prix 2020 de l’AJCF sera remis dimanche 11 juillet 2021 à 16h, au Rabbin Philippe Haddad, au cours de la rencontre juifs-chrétiens se tenant sur les lieux-même de la session, au lycée du Loquidy, 73 bd Michelet à Nantes.

La cérémonie sera présidée par Jean-Dominique Durand président de l’Amitié Judéo-Chrétienne de France en présence de Mgr Pierre d’Ornellas, archevêque de Rennes.

Interviendront :

  • Jacqueline Cuche ; Un Prix bien mérité
  • Rabbin Rivon Krygier ; Jésus était-il paulinien ?
  • Olivier Rota ; Approches actuelles du monde chrétien face au monde juif
  • Aude-Marie Colombié-Farah ; Jeune, femme chrétienne engagée dans le dialogue juifs-chrétiens
  • Rabbin Philippe Haddad ; Juif, chrétien : deux visages de l’homme biblique

Un verre de l’amitié casher sera servi à l’issue de la cérémonie.
Les personnes souhaitant participer à la seule Remise du Prix devront impérativement se faire connaître à :

Elzbieta Amsler, directrice de l’AJCF,
60 rue de Rome, 75008 Paris,
tél: 01 45 22 12 38 / 06 80 96 21 02
courriel : ajcf.direction@gmail.com

Réponse attendue avant le 3 juillet

Pour des raisons de sécurité, vous êtes priés de confirmer votre présence à l’AJCF.

Possibilité de prise de repas casher sur place – midi ou soir (25€)
Vous pourrez réserver une chambre d’hôtel à : contact@hotel3marchands.com – tel 02 40 47 62 00 / 06 46 21 53 09 ou bien se référer à la liste indiquée dans la rubrique « Et pour le logement ».

Mesures sanitaires prévues

 

Il est recommandé aux participants de procéder à un test PCR ou antigénique, 24 à 48h si possible avant de venir à la session (tests gratuits en pharmacie ou remboursés).

A l’entrée de l’établissement, les personnes munies de leur smartphone seront invitées à s’enregistrer par QR code TousAntiCovid (code lieu). Penser à charger l’application TousAntiCovid.

Les mesures de prévention et de protections en vigueur seront appliquées : respect des mesures barrières et de distanciation.
Le port du masque et la désinfection des mains seront obligatoires dans l’amphithéâtre. Pensez à leur renouvellement !
Les distances en salles de classe (ateliers) seront d’une place sur deux (ou 1 m de distance minimum).
Un sens des circulations principales sera établi dans les couloirs.

Les repas se feront dans les meilleures conditions de distanciation.
Ceux qui souhaiteront augmenter les distances au réfectoire pourront se mettre à l’écart.
Possibilité sera donnée de prendre des plateaux et de se placer près des ouvertures ou même à l’extérieur, sur demande préalable.

Tous les locaux occupés feront l’objet d’une désinfection systématique.
Les gels et produits désinfectants seront mis à disposition dans chaque salle.
Tous les soirs un personnel habilité procédera à ce nettoyage des salles et des sanitaires.

Comptons les uns sur les autres pour nous aider à respecter ces mesures de sécurité !